04 75 68 58 58 Secretariat@nd-galaure.fr

Après les filles en janvier, les garçons de terminales viennent de vivre leur semaine de retraite au Foyer de la Flatière-Les Houches (Hte-Savoie). C’était le « temps fort » de l’année ! une vraie grâce, un cadeau pour les aînés de l’Ecole du Foyer.

Pour cette session, nous avons été plus de 200 retraitants autour du père Jean-François HUE, le prédicateur et père du Foyer. Le thème de notre semaine était « autour de la Parole pour aimer Jésus ».

Les garçons ont découvert le silence, difficulté majeure de ce temps fort. Les journées étaient rythmées par des enseignements consistants. En dehors de ces temps, ils ont pu s’investir dans les temps de service aux côtés des membres du foyer (remise du couvert, épluchage des légumes…).

Le mardi soir a eu lieu la veillée dite « d’abandon ». Cette veillée a été un premier moment important pour entrer pleinement dans la démarche du retraitant. Un beau défi lancé à nos jeunes de 17 ans que de vivre 5 jours en silence !

Le mercredi soir, la veillée a été très émouvante notamment pour ceux qui ont fait le choix de recevoir l’onction des malades.

Le jeudi, après le déjeuner, une grosse moitié du groupe a pu faire une randonnée neige encadrée par le Père Gaspard Craplet qui faisait partie de nos accompagnateurs ; l’occasion pour ce groupe de célébrer une messe au milieu des sapins.

Le soir, la veillée du pardon a permis à tous ceux qui le désiraient de rencontrer un prêtre.

Le vendredi, jour particulier dans les Foyers, jour où Marthe revivait la passion de Jésus, certains ont fait le choix du jeûne sur le repas de midi.

Pendant la nuit, de nombreux garçons se sont librement relayés lors pour l’adoration dans la grande chapelle. Chapeau pour votre courage et votre foi les jeunes !…

Enfin le samedi arrive ! c’est le dernier jour… les garçons ont animé de leurs chants et musique l’eucharistie de 15h ; un moment toujours remarqué par les autres retraitants.

Le soir, les présentations de chacun et la soirée d’actions de grâce permettent une levée du silence bien méritée après 5 jours d’efforts.

Un temps fort que nous souhaitons « porteur » pour tous dans les prochains mois et années.